fbpx

Comment soigner les addictions avec l’hypnose ?

La dépendance arrive parfois à prendre le dessus sur le plaisir. C’est ce qu’on appelle une addiction. N’importe qui peut être touché par cette pathologie qui concerne diverses substances ou comportements. Il sera alors important de distinguer le type d’addictions et les conduites addictives d’une personne pour la sortir de la dépendance. Les conduites addictives peuvent masquer des troubles psychiques. Nous allons voir comment l’hypnose thérapeutique peut soigner les addictions.

What is an addiction? 

An addiction refers to a state of dependence on an activity or a product with harmful consequences for health. It can lead to loss of control, behavioral problems, sleep disorders, difficulty concentrating and even financial problems. The dependent person feels the need to satisfy his need, he is unable to control himself. Once the act has been performed, she feels a feeling of relief, of more or less lasting well-being.

The pleasant stimulus will then be memorized using the release of dopamine (neurotransmitter in the reward circuit in the brain, but also corresponds to the hormone of happiness and immediate pleasure). What causes a person to repeat this action which gives him pleasure

soigner les addictions par l'hypnose

Quelles sont les différentes addictions ?

On retrouve deux sortes d’addictions : 

  • Addictions à une substance : (alcool, tabac, drogues, médicaments…) Ce sont les addictions aux substances psychoactives que l’on retrouve le plus fréquemment. Elles stimulent la libération de dopamine et produisent une sensation de satisfaction. Cela est lié à un dérèglement du circuit de la récompense. Les médecins peuvent prescrire des antipsychotiques pour bloquer l’action de la dopamine.
  • Addictions liées à une pratique : (jeux d’argent, jeux de hasard, réseaux sociaux, achats compulsifs, sport, sexe). Elles surviennent par exemple après avoir gagné une somme  importante au jeu d’argent et d’avoir atteint son objectif en sport.  Les glandes surrénales situées dans l’hypothalamus vont sécréter de l’adrénaline qui va, quant à elle, stimuler la libération de dopamine. La personne va alors ressentir une sensation de bien-être.

Quelles thérapies pour se sortir de la dépendance ? 

 

Le sevrage est un processus qui demande du temps, de la patience et surtout de la motivation. Ce ne sera pas un long fleuve tranquille, il y aura des étapes plus faciles que d’autres. Dans la majorité des cas, on retrouve plusieurs types de manifestations : irritabilité, insomnie, anxiété, nausées, anorexie, euphorie, hallucinations. 

 

Il est nécessaire de se faire accompagner par un addictologue pour établir ensemble une stratégie afin de se débarrasser des addictions. Vous pouvez avoir recours également à l’hypnose et thérapies brèves :

 

  • Une prise en charge pour le patient dépendant repose souvent sur la psychothérapie individuelle visant à soulager par un temps de soutien et d’écoute. Elle vise à guider la personne vers le changement en améliorant son état par des entretiens réguliers. 
  • La thérapie cognitive et comportementale (TCC) est une thérapie brève efficace pour soigner les addictions, cette thérapie cherche à modifier les pensées et changer les comportements qui en découlent. 
  • La programmation neurolinguistique (PNL) que ce soit une dépendance à l’alcool, dépendance tabagique ou à un comportement, cette thérapie peut-être bénéfique. Elle va instaurer de nouveaux comportements et supprimer les souvenirs désagréables.
  • L’hypnose est de plus en plus recommandée pour aider les personnes souffrantes d’addictions à guérir.

Comment l’hypnose agit sur les addictions ?

 

L’hypnothérapie vous aide à soigner les addictions en réduisant le syndrome de sevrage, en coupant l’envie et le plaisir de consommation voire même d’installer une sorte de dégoût envers l’addiction. La pratique de l’hypnose a fait ses preuves dans le domaine médical ainsi que dans la sphère psychologique.

 

La première séance d’hypnose est basée sur un échange avec le praticien afin de mieux cerner le problème et comprendre l’origine des addictions. Ce qui aidera à mieux motiver la personne à renoncer à l’addiction. Il est important d’obtenir un climat de confiance et de sécurité avant de commencer la pratique d’hypnose. 

 

Par des suggestions l’hypnothérapeute va vous faire entrer dans un état de conscience modifié (état de transe) pour échanger avec l’inconscient. Cet état de relaxation aide à avoir une perception différente des comportements vis-à-vis de la dépendance. Vous restez conscient durant la séance contrairement à ce que vous pouvez voir dans l’hypnose de spectacle.

Se libérer des addictions par l’autohypnose.

 

Votre hypnothérapeute peut vous apprendre l’auto hypnose afin de compléter les séances en cabinet. Vous pratiquerez l’hypnose sur vous-même par l’induction hypnotique qui vous encouragera à entrer dans une transe légère.

 

L’autohypnose est considérée comme une méthode de relaxation poussée. Il est important d’avoir une bonne connaissance de soi et une bonne maîtrise. C’est pourquoi il est préférable que vos premières séances soient encadrées par votre thérapeute pour vous familiariser avec la méthode.

 

L’autohypnose fonctionne très bien pour arrêter de fumer ainsi que la gestion de l’anxiété. Mais certaines addictions sont plus difficiles à gérer que d’autres. Par exemple pour les drogues dures comme ecstasy, cocaïne héroïne et GHB, il est nécessaire d’avoir un suivi médical en complément du suivi psychologique. 

Prenez rendez-vous pour des séances d’hypnose au cabinet d’hypnothérapie de Grenoble soit par téléphone au 06 95 88 02 35 ou via le calendrier en ligne. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à m’en faire part via le formulaire de contact, je vous répondrai dans les meilleurs délais.

2 réflexions sur “Comment soigner les addictions avec l’hypnose ?”

  1. Ping : l'hypnose pour l'anxiété

  2. Ping : Quelles pathologies peuvent être soignées par l'hypnose ? - Hypnose Grenoble

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *